L’effet d’entourage : pourquoi le CBD ne fait pas tout

L'effet d'entourage

Certains Etats américains ont légalisé le CBD, tout en prohibant les substances contenant du THC. C’est une approche conservatrice qui peut déjà permettre aux malades un accès à certains traitements, comme l’huile de CBD pour l’épilepsie.

Cependant, des dizaines d’autres cannabinoïdes et terpènes ont aussi des effets thérapeutiques. De nouvelles recherches pointent l’effet synergique de ces molécules, révélant qu’un cannabinoïde isolé pourrait fournir un bienfait seulement à une minorité de patients. La combinaison de plusieurs ou de tous les cannabinoïdes pourrait médicalement mieux fonctionner.

Selon l’Institut National de Santé américain, l’interaction délicate des cannabinoïdes et des terpénoïdes, appelé « effet d’entourage », peut être utilisé pour traiter « la douleur, l’inflammation, la dépression, l’anxiété, l’addiction, l’épilepsie, le cancer et les infections fongiques et bactériennes ».

La plante entière, et des extraits multi-cannabinoïdes, pourraient donc se révéler plus efficace chez une majorité de patients.

Le CBD seul n’atteindrait que 2% des personnes ?

Selon le Marijuana Policy Project (MPP), « seulement 2% des patients enregistrés à Rhode Islande et au Colorado continuent à avoir des crises ». Maheureusement, le groupe rapporte que « la vaste majorité des patients sous cannabis médical ont des symptômes traités par une vaste majorité de cannabis qui incluent plus que des traces de THC ». Autre manière de dire que les variétés utilisées ne sont pas pures CBD mais contiennent du THC.

Les médias ont concentré leur attention sur les enfants traités à l’huile de CBD pour traiter leur épilepsie ou d’autres problèmes neurologiques. Certains de ces patients voient leur condition s’améliorer grandement suite à la prise de ces extraits de cannabis. Des enfants passent de plusieurs dizaines de crises d’épilepsie par semaine à seulement quelques unes par an.

La plus connue est Charlotte Figi, notamment par le relais médiatique qui a entouré la diminution drastique, 99% en moins, de ses crises d’épilepsie. Elle est aussi l’inspiration derrière la variété de cannabis Charlotte’s Web.

Rapports des parents

D’autres parents désespérés par la situation de leurs enfants ont aussi essayé l’huile de cannabis. Malheureusement, beaucoup ont rapporté que le manque de THC dans les huiles de CBD empêchait le produit de fonctionner correctement.

Brian Wilson, ancien résident du New Jersey qui a déménagé au Colorado en 2014 en raison des lois plus libérales sur le cannabis, est père d’un enfant souffrant du syndrome de Dravet. Dans une interview de 2014, il dit :

Le CBD est une partie très importante du mélange, mais seulement une partie. Nous avons vu un progrès mineur avec le CBD seul, mais pas d’amélioration réelle avant d’ajouter de légers niveaux de THC dans le mélange. D’autres ont des bons résultats en ajoutant du THCa. Certains avec des mélanges sans CBD. Le fait est que c’est une médecine très personnalisée. Il n’y a pas de liquide magique.

Rebecca Hamilton-Brown est la fondatrice du Pediatric Cannabis Therapy, un groupe de soutien pour les parents d’enfants épileptiques avec plus de 2500 membres. Elle traite son fils avec du cannabis depuis 2 ans et regroupe les retours des membres du groupe.

Seule l’ignorance conduit les gens à croire que seul le CBD est efficace. Soit ils n’ont jamais administré un produit au cannabis à leurs enfants ou ils ne savent pas comment fonctionne la machine politique.

Rebecca entend par là que le gouvernement américain pousserait pour favoriser les produits sans THC.

Le miracle de Charlotte Figi est certainement inspirant. Tous les patients méritent un traitement qui les soulage. Cela ne doit pourtant pas écarter les faits, notamment que le CBD seul ne fonctionne pas pour tout le monde. L’effet d’entourage fonctionne différemment pour chaque patient. Là encore, des recherches sont indispensables pour déterminer les mécanismes de guérison, et ne pas avoir à tester, par exemple, sur des enfants des mélanges trop dosés en THC.

Catégories liées : CBD - THC

Articles liés

Derniers articles

ladies of paradise
Ladies of Paradise : un savant mélange de mode, de féminisme et de cannabis
OECCC
Espagne : l’OECCC dénonce un processus d’attribution de licences de culture de cannabis complètement opaque
parlement européen
Le Parlement européen approuve la résolution sur l’usage médical du cannabis
Sébastien et Jagger Cotte
Sébastien Cotte se bat pour légaliser le cannabis médical pour son fils, Jagger, 8 ans
Quand le cannabis devient un produit de luxe
cannabis et musique
Le cannabis améliore-t-il l’expérience musicale ?
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire