CBD à spectre complet et isolat de CBD : quelles différences ?

Différences CBD spectre complet et isolat

Alors que les produits au cannabidiol (CBD) font doucement leur arrivée sur le marché français, il est parfois difficile de savoir quel type de CBD a été utilisé. Le plus souvent, deux types de CBD sont utilisés : soit du CBD à spectre complet, soit de l’isolat de CBD. Vous avez d’ailleurs peut-être déjà vu les mentions full spectrum ou 99% CBD sur des bouteilles d’huile de CBD ou de e-liquide, mais sans vraiment savoir faire la différence. Voici quelques explications.

Qu’est-ce que le CBD à spectre complet ?

Le CBD à spectre complet (full spectrum CBD chez nos voisins anglophones) signifie que l’extrait de cannabidiol contient également d’autres cannabinoïdes, CBN, CBC ou CBG par exemple, et parfois même du THC dans des proportions légales (moins de 0,2% en France). Toute la plante a été utilisée pour l’extraction et l’ensemble des principes actifs du cannabis ont été conservés dans l’extrait.

Quel est l’intérêt ? Il a été montré que les cannabinoïdes ont davantage d’effets lorsqu’ils sont ensemble, une interaction appelée effet d’entourage. Le CBD est alors « plus efficace ».

Qu’est-ce que l’isolat de CBD ?

L’isolat de CBD est, comme son nom l’indique, une extraction de CBD pur, souvent au-dessus de 99%, isolée des autres cannabinoïdes. L’isolat de CBD se présente souvent sous forme de poudre cristallisée.

Isoler un principe actif est une approche courante dans le modèle pharmaceutique, pour maximiser son efficacité et la sécurité de la molécule. Elle ne prend en revanche pas en compte les différentes interactions possibles entre composés de la plante.

Quel est le mieux ?

Pendant longtemps, les recherches se sont contentées d’étudier le CBD seul. L’isolat de CBD permet un dosage précis, notamment pour les personnes qui font leurs propres produits au CBD.

Dans une recherche de 2015, qui cherchait à étudier la réponse anti-inflammatoire du CBD sur des souris, des scientifiques israéliens ont montré que le CBD à spectre complet offrait davantage d’effets anti-inflammatoires que le CBD pur. Lisolat de CBD était efficace à un dosage précis, alors que le CBD à spectre complet était efficace dans tous les cas.

« La guérison n’était observée que lorsque le CBD [pur] était donné à des doses précises, alors qu’aucun effet n’était observé à des plus petites ou des plus fortes doses. »

Certaines personnes tolèrent néanmoins peu le THC, même à des doses légales, ou ne peuvent se permettre d’avoir des traces de THC dans le sang . Dans ces cas-là, l’isolat de CBD est une bonne option.



Suivez-nous sur Telegram

Articles liés

Derniers articles

Conférence 2018 de l'UFCM
1er juin 2018 : 7è conférence internationale de l’UFCM-I-Care
Vente de chanvre en France
A Castres, du Cannabis Sativa en jardinerie
Epidiolex
Etude : l’Epidiolex réduit de 42% les crises d’épilepsie
Dispensaire de cannabis en Afrique du Sud
Le premier dispensaire de cannabis d’Afrique ouvre à Durban North
Odeur de cannabis en Californie
Californie : une ville produit tellement de cannabis que les habitants se plaignent de l’odeur
Bilan de la Cannaparade 2018
Cannaparade 2018 : le bilan

Laisser un commentaire