Ventes illégales de cannabis en 2020 en France

Alors que les marchés légaux du cannabis se renforcent chaque année à l'international, les consommateurs français de cannabis n'ont d'autre choix que de s'approvisionner au marché noir ou via leur propre culture. Cette situation nous a incités à examiner combien la consommation illicite de cannabis pèse en France en 2020.

0

Cannabis en France en 2020

70 millions d'individus
Etat le plus consommateur d'Europe

Depuis que vous êtes sur cette page:
0 kg de cannabis saisi
0 personne(s) arrêtée(s) pour usage ou trafic
0 kg de cannabis consommé(s)
0 joints finis
Revenu illégal du cannabis : 0
Argent dépensé par l'Etat pour lutter contre le traffic illégal 0

Résumé

Le montant de la consommation illégale de cannabis en 2020 en France est estimée à : 3 240 000 000 €

3 enseignements majeurs

La quantité de cannabis consommée en France est difficile à estimer, son usage (possession et consommation) étant interdit. La France est pourtant le premier pays consommateur de cannabis en Europe. L’enquête Newsweed « Les ventes illégales de cannabis en 2020, en France » révèle que :

  • La France compte près de 5 millions de consommateurs annuels de cannabis, dont 1,4 millions sont des consommateurs réguliers (avec une consommation moyenne de 10 fois par mois)
  • Les Français consomment entre 360 et 500 tonnes de cannabis par an
  • Sur la base de 30 tonnes consommées chaque mois, la dépense des Français en cannabis en 2020 est estimée à 3 milliards 240 millions d’euros (66% herbe, 32% résine, 2% autre)

Méthodologie

Les estimations des revenus illégaux issus de la ventes de cannabis sont tirées des rapports de l'INHESJ et de l'OFDT pour les quantités ainsi que pour la décomposition weed / résine / autres. L'autoculture a été intégrée comme un achat potentiel sur un marché.

Les prix du marché sont ceux constatés sur différents points de vente physique et en ligne par Newsweed (10€/g de beuh, 5€/g de résine, 40€/g de concentrés).

Les revenus par seconde sont calculés en divisant les revenus estimés des ventes de cannabis illicite par le nombre de secondes par an.

Compilé par