Roger Adams, le premier découvreur du THC ?

Découverte du THC

Toute personne qui s’intéresse un tant soit peu à l’histoire du cannabis a appris que le THC, la principale molécule psychoactive du cannabis, a été découverte en 1964 à l’Université Hébraïque de Jérusalem, par un chercheur israélien, Raphael Mechoulam, et ses associés.

S’il est effectivement le premier à avoir isolé et synthétisé le THC, il n’est pas le premier à l’avoir étudié, comme le raconte Cannabis Digest dans un post de 2014.

En 1937, sous la direction d’Harry Anslinger, Commissaire à l’interdiction du nouveau Bureau Fédéral des Stupéfiants (FBN), le cannabis devient illégal aux Etats-Unis. En 1938, Anslinger réunit 23 personnes, toutes ayant une expertise sur la « marihuana ». Le but de cette réunion était la mise en œuvre de la prohibition, et une mission d’informations pour en savoir plus sur la plante.

Parmi les experts, des spécialistes du chanvre qui sensibilisent Anslinger à un soucis : en fin de croissance, les plantes de chanvre sont coupées et laissées dans les champs tout l’hiver. Les fleurs de chanvre disparaissent alors souvent. Utilisant les prémices de la détection de cannabinoïdes, le test Beam développé en 1911 en Egypte pour prohiber le haschisch, les scientifiques confirment la présence d’un « principe actif ». Le chanvre est alors qualifié de « nuisance publique ».

Après les experts du chanvre arrivent les chimistes. Le FBN était désireux de traquer ce « principe actif », quel qu’il soit. Un chimiste senior du nom de Siegfried Lowe refile le boulot à son ami Roger Adams, qui s’avère être une petite pépite. Entre 1940 et 1949, lui et ses associés mènent 27 études sur le cannabis, publiées dans l’American Journal of Chemistry. Il isole le Cannabinol (CBN), le Cannabidiol (CBD) et le Tetrahydrocannabinol (THC). Il synthétise du CBN, développe du THC-O-acetate, et décrit la structure du THC à peu de choses près.

Il semble donc qu’Adams ait étudié le THC, sans vraiment savoir ce que c’était et sans arriver à l’isoler. La première extraction de THC sera faite en 1942, probablement avec un mélange de Δ8-THC et de Δ9-THC.

Roger Adams ne semble pas le seul à avoir tourné autour du THC. Dès 1846, deux scientifiques écossais, T & H Smith, ont réalisé des extractions de chanvre indien. La résine obtenue s’avérait hautement psychoactive : « Deux tiers de grain (44mg) de cette résine agit sur nous comme un puissant narcotique, et un grain produit une intoxication complète. »

A la fin du 19ème siècle, Wood, Spivey et Easterfield trouvent également un principe actif intoxicant dans une extraction de charas. Ils le nomment alors cannabinol. On voit ensuite des apparitions d’un principe actif intoxicant en 1897 (C R Marshall), 1920 (Cahn), 1942 (Wollner) et 1946 (Todd).

Restera à créditer Raphael Mechoulam pour avoir isolé THC et CBD, décrit leur structure et synthétisé les deux cannnabinoïdes.



Suivez-nous sur Telegram

Articles liés

Derniers articles

Conférence 2018 de l'UFCM
1er juin 2018 : 7è conférence internationale de l’UFCM-I-Care
Vente de chanvre en France
A Castres, du Cannabis Sativa en jardinerie
Epidiolex
Etude : l’Epidiolex réduit de 42% les crises d’épilepsie
Dispensaire de cannabis en Afrique du Sud
Le premier dispensaire de cannabis d’Afrique ouvre à Durban North
Odeur de cannabis en Californie
Californie : une ville produit tellement de cannabis que les habitants se plaignent de l’odeur
Bilan de la Cannaparade 2018
Cannaparade 2018 : le bilan

Laisser un commentaire