Qu’est-ce que le THC ?

définition du THC

Le tetrahydrocannabinol, ou THC, est la molécule responsable des principaux effets psychoactifs du cannabis. Selon le National Institute on Drug Abuse (NIDA), il agit comme les cannabinoïdes produits naturellement par notre corps au sein du système endocannabinoïde.

PUBLICITE

Les récepteurs cannabinoïdes sont concentrés dans certaines parties du cerveau associées à la réflexion, à la mémoire, au plaisir, à la coordination et à la perception du temps. Le THC vient se lier à ces récepteurs et les active. Il affecte ainsi la mémoire d’une personne, son plaisir, ses mouvements, sa pensée, sa concentration, sa coordination et sa perception du temps.

Le THC est un des nombreux composés chimiques qu’on trouve dans la résine sécrétée par la plante de Cannabis. La plupart de ces glandes se trouvent autour des organes reproducteurs de la plante, les fleurs. D’autres composés spécifiques au cannabis, appelées cannabinoïdes, sont présents dans cette résine.  L’un de ces cannabinoïdes, le cannabidiol ou CBD, est non-psychoactif et agit en coopération avec le THC.

Effets du THC sur le corps

Le THC stimule les cellules du cerveau pour relâcher de la dopamine, créant un effet d’euphorie. Il interfère également avec l’information traitée par l’hippocampe, qui est la partie du cerveau responsable de la formation de nouveaux souvenirs.

Les effets du THC durent environ 2 heures et arrivent entre 10 minutes et 1h après l’ingestion, en fonction des méthodes de consommation. La fumée de cannabis agit plus rapidement qu’un gâteau infusé au cannabis par exemple.

La liste des effets du THC est longue. Elle va de la relaxation au soulagement de la douleur, mais le THC peut aussi déclencher de l’anxiété, de la tachycardie ou des pertes de mémoire à court-terme. Certains cannabinoïdes comme certains terpènes (les composés qui  produisent l’arôme et l’odeur des plantes) peuvent moduler et réduire les effets négatifs du THC.

Risques du THC

Les effets du cannabis ont rendu cette substance populaire. Il est d’ailleurs considéré comme l’une des drogues illicites les plus consommées dans le monde. Mais le THC peut avoir un impact sur la santé mentale de certaines personnes et déclencher une rechute de symptômes schizophréniques selon le NIDA.

Un autre risque de la consommation de THC vient sous la forme de l’affaiblissement des capacités motrices. Le cannabis peut nuire à la conduite ou à des tâches similaires jusqu’à 3h après la consommation, et est la deuxième substance psychoactive la plus trouvée après l’alcool chez les conducteurs.

La consommation de cannabis peut aussi causer des problèmes à long-terme chez les jeunes, notamment sur le développement des facultés cérébrales et sur la mémoire. Certaines études ont également trouvé des liens entre une baisse de la fertilité et la consommation de cannabis chez certaines personnes.

Usages médicaux du THC

Le cannabis est consommé à des fins médicales depuis plus de 3000 ans. En Europe, certains pays autorisent l’usage médical du cannabis. L’usage récréatif est également toléré aux Pays-Bas, en Allemagne ou en Espagne.

Le THC peut être extrait du cannabis ou synthétisé. En France, le Sativex est le seul médicament à base de cannabis autorisé à ce jour, à destination des malades de la sclérose en plaques. Il n’est en revanche pas commercialisé, le Ministère de la Santé n’arrivant pas à se mettre d’accord avec le distributeur du médicament sur un prix de vente. Le Sativex vient soulager les symptômes de la sclérose en plaques comme la spasticité (la contraction des muscles).

Le cannabis est aussi de plus en plus utilisé aux Etats-Unis pour remplacer les prescriptions d’antidouleurs à base d’opiacés, responsables de nombreux décès et addictions.

Overdose de THC

On ne peut pas mourir d’une overdose de cannabis. Une trop grande ingestion peut en revanche mener à des situations peu agréables. Les edibles, la nourriture contenant du THC, en sont souvent le problème. L’effet de la space food n’est pas immédiat, et la surdose peut rapidement arriver. Les gouvernements qui ont légalisé le cannabis récréatif ou médical restreignent maintenant le taux de THC à 10mg par portion, avec une signalétique claire et des packagings à « ouverture difficile » pour éviter que de jeunes enfants y aient accès.

Concentrations du THC dans le cannabis

Les niveaux de THC du cannabis dépendent de la variété, de la méthode de culture et des compétences du cultivateur. Une variété dont le taux de THC est inférieur à 0,2% est considérée en France comme du chanvre, légal à la culture et qui est utilisé dans l’industrie du bâtiment, le textile, l’agro-alimentaire, la cosmétique, la santé, etc…

La concentration de THC est très variable dans le cannabis. On considère que les taux de THC dans la beuh vont de 10 à 15%, dans la résine, de 15 à 20%. Certaines extractions de cannabis développent des taux de THC allant de 70 à 90%.

Plus le taux de THC est faible, plus les usagers doivent consommer du cannabis pour en ressentir les effets.

Articles liés

Derniers articles

Logo Canopy Growth
Canopy en passe d’acheter Acreage et de créer un géant nord-américain du cannabis
Huile de Cannabis en Géorgie
La Géorgie élargit son programme de cannabis médical
Sniffer du cannabis
Peut-on sniffer du cannabis ?
cannatrade
Programme de la Cannatrade 2019
Taxes sur le cannabis aux Etats-Unis
Etats-Unis : 4,7 milliards de $ de taxes sur le cannabis perçus en 2017
anesthésie cannabis
Etude : la consommation de cannabis peut poser problème en cas d’anesthésie
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire