Pourquoi les fumeurs de cannabis ont les yeux rouges ?

Yeux rouges dus au cannabis

« T’as les yeux rouges ». Quel fumeur n’a pas eu le droit à cette remarque après avoir consommé du cannabis. C’est même devenu la marque de reconnaissance des consommateurs auprès des professeurs, des forces de polices et même des parents. Le miroir a parlé, « T’es fonsder mon gars », aucune chance d’y couper, il indique une sévère dilatation des pupilles et une teinte rouge autour de l’iris.

C’est l’une des questions récurrentes autour des fumeurs : pourquoi leurs yeux deviennent-ils rouges après avoir fumé ?

Le THC est la cause de ce changement physiologique. Il entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins et une augmentation du flux sanguin dans le corps. Ainsi les vaisseaux sanguins à peine visible au repos, s’enhardissent et gonflent dans les yeux. D’ailleurs c’est l’unique endroit où l’accroissement des vaisseaux sanguins peut être remarqué.

Le THC est utilisé à des fins médicales pour traiter les patients atteints de glaucome, maladie pouvant provoquer la cécité. Cette pathologie est provoquée par une hypertension intraoculaire, l’effet inverse du cannabis sur les yeux.

Il n’existe pas de moyen pour échapper aux yeux rouges lorsque vous consommez du cannabis. Que ce soit dans un joint, un space cake ou même un vaporisateur, le THC reste le constituant psychoactif du cannabis. Cependant il existe quelques techniques pour passer le test du regard méfiant de l’autorité.

  • Eye cool : ou en français, de l’eau physiologique. Quelques gouttes dans chaque œil et le résultat sera visible en 5 minutes
  • Concombre : Pour des yeux toniques et reposés, déposer une rondelle sur chaque œil pendant 10 minutes
  • Le pollen : Aucun rapport, mais l’allergie au pollen qui irrite les yeux reste une bonne excuse au printemps
  • La sieste : Grande amie du stoner, la sieste permet un rechargement des batteries. Attention, si la nuit fut rude, l’effet inverse peut se produire avec des yeux totalement explosés par le retour à la lumière
  • Les vasoconstricteurs : Aliments à effet inverse du THC comme le café ou le chocolat

Chaque consommateur réagit différemment au cannabis, certains n’auront jamais les yeux rouges tandis que d’autres les auront à vie. Il en va de même pour les astuces de blogueuse mode citées ci-dessus.

Théo Caillart

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !