Qu’est-ce que la décarboxylation ?

La décarboxylation

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le cannabis doit être chauffé pour avoir des effets psychoactifs ? Et pourquoi manger du cannabis cru ne fait aucun effet ? C’est parce que le cannabis doit être décarboxylé avant d’être psychoactif. Explications.

La décarboxylation expliquée

Par défaut, le cannabis contient beaucoup de THCa (Acide Tétrahydrocannabinolique), un  cannabinoïde qui n’est pas psychoactif, mais qui a des propriétés médicinales et thérapeutiques. Si vous mangez du cannabis « cru », vous n’aura aucun effet psychoactif (en d’autres termes, pas de défonce), mais pourrez quand même profiter d’une partie des éventuels bienfaits thérapeutiques.

Le THCA est le cannabinoïde le plus présent dans la plante de Cannabis avant qu’elle ne soit décarboxylée. Il agit sur le corps en produisant notamment des anti-inflammatoires, des antiémétiques et des bienfaits anti-douleurs. Pour activer tout le potentiel du cannabis, il faut transformer le THCA en THC.

Qu’est-ce qui cause la décarboxylation ?

Lorsque le cannabis sèche, le THCa se transforme doucement en Tetrahydrocannabinol (THC). C’est ce qu’on appelle la décarboxylation.

Lorsque le cannabis sèche naturellement, une décarboxylation partielle se produit. C’est notamment la raison pour laquelle les fleurs non-séchées contiennent déjà une infime part de THC, aux côtés du THCA plus largement présent.

Lorsque vous appliquez de la chaleur, par flamme ou vaporisation, le cannabis se « décarboxyle » instantanément et devient psychoactif.

Alors que des cannabinoïdes décarboxylés en vapeur peuvent être facilement absorbés par les poumons, les aliments infusés au cannabis demandent à ce que ces cannabinoïdes soit présents dans la préparation afin que le corps les absorbe pendant la digestion.

C’est pour cette raison que les entreprises qui produisent de la nourriture au cannabis commencent soit par faire du beurre de Marrakech en faisant infuser du cannabis dans du beurre fondu, soit par réchauffer le cannabis au four avant de l’incorporer à leur préparation, à chaleur douce pour préserver l’intégrité des matériaux de base.

A quelle température se produit la décarboxylation ?

Le THCA du cannabis commence sa décarboxylation à environ 105°C après environ 30 à 45 minutes d’exposition. Une décarboxylation complète demande du temps. La plupart préfère décarboxyler le cannabis à une température légèrement inférieure mais pendant plus longtemps pour préserver les terpènes.

Le contrôle de la température est essentiel pour une bonne décarboxylation. Chauffer le cannabis transforme également le THC en cannabinol (CBN). A environ 70% de la décarboxylation, le THC se convertit en CBN plus rapidement que le THCA en THC. Davantage de CBN résultera dans des effets plus sédatifs.

Côté cannabidiol (CBD), le même phénomène se produit. Le cannabis contient au départ du CBDA qui se transforme en CBD une fois chauffé. En revanche, à la différence du THC, le CBD n’est pas psychoactif et ne le devient pas après la décarboxylation. Le THC s’évapore plus vite que le CBD. La décarboxylation de variétés enrichies en CBD résultera en un produit contenant beaucoup de CBD, là où la perte en THC sera supérieure.

Comment décarboxyler le cannabis

Il n’y a pas une seule méthode pour décarboxyler le cannabis. Demandez à 10 personnes et vous aurez 10 réponses différentes.

En revanche, il existe certaines bonnes pratiques :

  • fleurs fraîches ou fleurs séchées : peu importe, le résultat sera équivalent. Utiliser des fleurs fraîches permet d’ailleurs de garder davantage de terpènes
  • il n’est pas nécessaire de hacher finement son herbe. les cannabinoïdes sont sur la plante, pas dans la plante, et trop grinder son herbe ne peut servir qu’à casser davantage de trichomes

Et voici une méthode pour faire une bonne décarboxylation :

  • Préchauffez votre four à 110°C
  • Prenez un plat style Pyrex et placez au fond du plat du papier cuisson
  • Cassez vos fleurs en petits morceaux, et mettez tout dans le plat, assez proches sans qu’elles soient les unes sur les autres
  • Lorsque votre four est chaud, placez-y votre plat pendant 20 minutes. Le but est d’enlever l’humidité des fleurs. Attendez que les fleurs deviennent légèrement marron.  Lorsqu’elles sont prêtes, les fleurs doivent avoir un aspect friable
  • Mettez de côté vos fleurs et attendez qu’elles soient assez froides pour êtres prises en main. Dans l’intervalle, faites chauffez votre four à 115°C
  • Lorsque vos fleurs sont froides, émiettez-les légèrement à la main, et recouvrez tout le plat
  • Recouvrez le plat d’une feuille d’aluminium, en s’efforçant de bien sceller les bords du plat.
  • Remettez-le plat au four, pour 45 à 60 minutes (pour maximiser le THC) ou 60 à 90 minutes (pour le CBD).
  • A décarboxylation, retirez le plat du four et laissez le tout refroidir naturellement, sans enlever la feuille d’alu.
  • Vos fleurs sont enfin décarboxylées. Vous pouvez les stocker dans une jarre en verre, dans un endroit frais et sec.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

11 réponses à “Qu’est-ce que la décarboxylation ?

  1. Dans ce cas il faudra m’expliquer pourquoi la plupart des gens qui mangent du cannabis cru disent que ça leur fait plus d’effet et plus longtemps ! Et surtout, AUCUN n’as eu aucun effet comme affirmé au début de l’article.
    Je ne dit pas que l’article est faux, mais à mon avis il y a des imprécisions. Il y a probablement un moment ou le THCa est cassé soit pendant le séchage sois autre, car, en l’état, cet article est faux, et les faits réels le prouvent. A vrai dire je suis très surpris que vous ayez osé écrire que manger du cannabis cru ne fait pas d’effet alors que tout le monde sais que c’est faux.

      1. Même cru il donne des effets. Et le sechage se fait à température ambiante donc sa ne tient pas non plus. En plus ce serait stupide de passer du cannabis au four car les terpenes qui lui donnent son arôme sont des dérivés d’hydrocarbures très volatiles. Donc ils seraient perdu dans le processus. Je vous le dit clairement, c’est faux. On ne doit pas chaiffer le cannabis pour obtenir le thc. Soit votre truc c’est du pipo a 100% sois le procédé ce declenchera en fin de floraison naturellement mais c’est tout.

        1. Les gens comme toi, moins ils en savent, plus ils parlent 😉 Perso, j’ai déjà consommé cru, et effectivement il n’y avait aucun effet! Un petit conseil: lis un peu plus et renseigne-toi mieux sur le sujet avant de crier au scandale et aux propos fallacieux! 😉

          1. « Les gens comme toi » …
            Ha parce qu’on se connaît ? J’en ai pas l’impression. En tout cas si je ne sais pas quelle quantité tuba ingéré mais j’ai des amis qui ont mangé des têtes crues en ma présence et je t’assure qu’ils ont eu des effets

Laisser un commentaire