Le cannabichromene ou CBC : activateur de THC

Le cannabichromene

Toutes les recherches sur les qualités médicale du cannabis amènent rapidement à une discussion sur les cannabinoïdes, les molécules responsables des valeurs thérapeutiques de la plante. Le THC et le CBD sont les cannabinoïdes les plus cités, et il y a une bonne chance que vous n’ayez jamais entendu parler du cannabichromene, ou CBC.

PUBLICITE

Activateur de THC

Tout d’abord, le CBC soulage la douleur en interagissant le THC. On suppose que la capacité du CBC à combattre la douleur est surtout due à l’accroissement des propriétés du THC, pas forcément à sa capacité à provoquer cette réaction indépendamment. Le CBC provoque aussi des effets sédatifs, inhibe les inflammations, et aide le corps à réguler son homéostasie.

Le CBC a aussi montré ses capacités à stimuler la croissance des os. Bien que présent en plus petite quantité que le THC et le CBD, le CBC est connu pour travailler en conjonction avec les autres cannabinoïdes. De récentes recherches ont montré que ce cannabinoïde relativement rare possède un effet antidépresseur 10 fois plus grand que son cousin CBD.

On suggère également que des niveaux élevés de CBC rendent les variétés de cannabis pleines de THC encore plus puissantes. Le CBC agit donc comme un amplificateur de THC. Comme les cannabinoïdes CBD et CBG, le CBC n’a pas de propriété psychoactif, mais aide le THC à délivrer ses effets. On le trouve en grande quantité dans les variétés de cannabis natifs des Tropiques.

Dans ce qu’on appelle l’effet d’entourage, les chercheurs pensent que des douzaines de cannabinoïdes et de terpènes sont impliqués dans la formation d’une efficacité thérapeutiques globale plus grande que chaque cannabinoïde pris indépendamment. Ces cannabinoïdes interagissent donc entre eux, mais aussi avec les cannabinoïdes naturellement produits par le corps.

Combat contre le cancer

Au-delà de son rôle de booster de THC, le CBC pourrait être un outil pour combattre le cancer, notamment grâce à la manière dont il interagit avec l’anandamide, un endocannabinoïde. Le CBC permet à plus d’anandamide de rester dans le système des patients en inhibant son absorption. Cela signifie basiquement qu’il améliore la capacité du système immunitaire à utiliser ses propres produits chimiques pour se débarrasser du cancer.

Beaucoup d’experts de la santé ont conclu que les thérapies impliquant un seul cannabinoïde, comme les huiles de CBD utilisées pour traiter les enfants épileptiques, pourraient être insuffisantes pour une majorité de patients. Les partisans d’une thérapie avec l’ensemble de la plante pointent l’effet d’entourage et les manières subtiles dont le CBC améliore l’effet des autres cannabinoïdes ou endocannabinoïdes.

Avec la découverte de plus de 110 cannabinoïdes, d’autres recherches sont nécessaires pour comprendre les interactions nuancées des ces composés chimiques qui logent parfaitement dans les récepteurs CB1 et CB2 du corps humain et du système nerveux. Une plus grande connaissance des cannabinoïdes et de leur efficacité est requise avant que les patients puissent recevoir des traitements sûrs et ciblant les bons symptômes.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

parc de gorlitz deal cannabis
Un parc de Berlin définit des zones où les dealers peuvent vendre du cannabis
Brésil cannabis autoculture
Brésil : multiplication des recours en justice pour obtenir le droit à l’auto-culture de cannabis médical
cannabis
Plante ou médicaments : quel choix pour le cannabis thérapeutique ?
danemark cannabis médical
Danemark : le projet pilote de cannabis médical compte déjà plus de 2000 patients
crampes menstruelles cannabis
Des Etats américains envisagent d’élargir l’accès au cannabis médical aux femmes souffrant de crampes menstruelles sévères
jean costentin
Les petits arrangements avec la vérité de Jean Costentin

Laisser un commentaire