Qu’est-ce que l’acide cannabidiolique (CBDA) ?

Qu'est que le CBDA

L’acide cannabidiolique, ou cannabidiol-acide, est un composé chimique que l’on retrouve dans les plantes de Cannabis. Pendant la croissance , il produit de l’acide tétrahydrocannabinolique (THCA) et de l’acide cannabidiolique (CBDA) et non pas directement du THC et du CBD. Le CBDA est donc un cannabinoïde qui est un précurseur du cannabidiol (CBD). Il peut donc se retrouver en abondance dans le chanvre.

Le CBDA contient un atome de carbone. En se réchauffant ou par catalyse, le cannabidiol-acide perd son atome de carbone et se transforme en CBD : c’est le processus de la décarboxylation. Dans l’huile, le CBDA est aussi transformé en CDB, l’huile de cannabis concentrant alors le CBD. Le CBDA est considéré comme inactif, tandis que le CBD est un composé actif du cannabis.

Tout comme le CBD, le CBDA n’a pas d’effet psychoactif. Il a donc un effet contraire au THC, et synergique dans l’effet d’entourage, et est utilisé à des fins thérapeutiques.

Les bienfaits du cannabidiol acide (CBDA)

  • Des priorités anti-inflammatoires

Le cannabis est l’une des plus anciennes plantes médicinales connues. Selon cette étude publiée dans le journal Drug Metabolism and Disposition, les propriétés médicinales présentes dans le cannabis ne sont pas négligeables. Ainsi, le CBDA s’est montré efficace pour réduire les inflammations et leur prolifération. A ce jour, les études scientifiques se contredisent pour savoir si le CBDA est plus puissant que le CBD dans leur usage thérapeutique.

  • Le CBDA contre les nausées et les vomissements

Une autre étude montre les capacités du CBDA à réduire les nausées et les vomissements. Réalisée sur des rats, elle montre que ce cannabinoïde semble activer un récepteur cellulaire dans le tronc cérébral des rongeurs. Ce récepteur se trouve dans la sérotonine à la surface des cellules chez les animaux, mais aussi chez les être humains. L’activation de ce récepteur cellulaire a alors augmenté lors du traitement avec le CBDA, réduisant les vomissements chez les rongeurs.

  • Le CBDA contre le cancer du sein

Le cancer du sein est l’une des tumeurs les plus courantes et la principale cause de décès liés au cancer chez les femmes. En 2012, presque 50 000 nouveaux de cancers du sein ont été diagnostiqués en France, avec une morbidité de 20%. Cette étude a montré que le CBDA pouvait avoir des propriétés positives sur le cancer du sein. Le CBDA empêcherait ainsi la migration des cellules cancéreuses du sein humain. Toutefois, cette étude a été réalisée en dehors du corps humain, sur des cellules seules, ce qui constitue pour l’instant une preuve assez faible.

D’autres études sont nécessaires pour évaluer le véritable potentiel du CBDA sur les cellules cancéreuses. Même si une nouvelle étude publiée en 2014 vient donner raison à la première publiée deux ans plus tôt, à savoir que le CBDA vient ralentir la métastase (mécanisme par lequel les cellules cancéreuses migrent vers une autre partie du corps) les preuves restent suggestives mais non-décisives.

Mehdi Bautier

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !