La variété de cannabis la plus vendue en 2015 est…

Variété de cannabis la plus vendue

Ce n’est pas les Oscars de la weed, mais un rapport analytique de la société BDS Analytics sur les ventes de cannabis au Colorado et à Washington en 2015.

La variété de cannabis la plus vendue en 2015 dans les dispensaires du Colorado et de Washington est donc la Blue Dream, une hybride de Blueberry et de Haze à dominante sativa.

Classement des ventes de cannabis

BDS Analytics, fondée en 2014, rassemble les informations sur les ventes de cannabis récréatives et médicales dans les Etats de Washington et du Colorado, via des dispensaires volontaires, et prend en compte près de 20 millions de transactions Le CEO Roy Bingham attribue la popularité de la Blue Dream à un marketing bien mené.

« Nous avons des centaines de variétés dans notre base de données, et la Blue Dream est n°1 dans les deux Etats de Washington et du Colorado. Il y a clairement du marketing autour de certaines variétés, et les employés de dispensaires orientent les consommateurs vers des produits en particulier. J’imagine qu’il y aura bientôt moins d’opinion personnelle et plus de science autour de ça. »

Le marché du cannabis devient de plus en plus sophistiqué, notamment dans la manière dont sont vendus et présentés les produits au cannabis.

« Nous voyons aujourd’hui l’émergence de produits marketés au Colorado : les entreprises présentent leurs produits comme ce que vous voyez dans n’importe quel supermarché. Ca a commencé avec la space food, et c’est maintenant le cas avec les concentrés, à la différence des fleurs séchées qui sont pesées devant le client ».

La beuh ne devrait pas échapper à cette tendance, avec l’émergence de marques aux noms de personnalités, comme Leafs pour Snoop Dogg, ou Willie’s Reserve pour Willie Nelson. Les consommateurs attribuent à la beuh les qualités de la personne derrière sa production, avec plus de confiance et une reconnaissance de marque plus grande.

« La conséquence est que les patients / consommateurs se dirigent dans les dispensaires avec un produit en tête, en fonction des pubs. Cela devient comme un marché normal. »

Autre fait étonnant : la part de la space food dans le revenu total.

Ventes de space food

« En termes de croissance, 63% du marché au Colorado est basé sur la beuh, ce qui est un pourcentage en baisse. La croissance des concentrés et plus rapide. Pour la space food, c’est 12%. On s’attendait à ce que ce soit entre 10 et 15%, et certains pensaient que cela valait pour 30 à 40% du revenu total ».

La croissance des concentrés devrait s’accentuer, amplifiée par l’arrivée massive des vaporisateurs sur le marché. Le marché n’en reste pas moins soumis à de fréquents changements. « C’est un marché très immature et toujours très volatile : de nouveaux produits et de nouvelles marques émergent très rapidement, fonction de nouvelles campagnes marketings et de nouvelles structures. Il va y avoir beaucoup de changements, mais il est dur de les prévoir ».

Vous pouvez consulter la totalité du rapport ici.

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !